Anthony Béard

Entre clochers et chiens, entre ciel et sol, les cordes sont tendues au milieu du paysage immobile. Des cordes tendues dans un espace géant. Quand apparaissent les contours de l’homme qui entretient les susdites cordes. Qui les lustre, les polit, les peint, les monte et les gratte, les descend avec ses outils, tantôt sur terre tantôt plus haut. Ses yeux sont serrés et travailleurs mais une grande douceur sort de leur bleu glacé. Et soudain il nous abandonne comme il est venu ; il disparaît, sort de l’image en claudiquant. Une tristesse inconnue nous envahit alors, irrationnelle comparée à la rencontre si récente. On entrevoit des drames nouveaux, des chagrins mystiques, des souris transites de froid. Jusqu’au moment où l’on comprend qu’il a juste fait un grand tour, qu’il est dans notre dos et qu’il tend la toile sous nos yeux, chuchotant de longues histoires à nos oreilles. Alors la chaleur monte par le ventre jusqu’au cœur et l’on sent le vent dans les cordes.”

Depuis 20 ans, Anthony Béard maltraite sa guitare électrique et compose au sein de groupes emblématiques du math rock et de l’avant garde françaises. Diatrib(a) (qui deviendra Ni dès 2009 après une refonte de line up), et  PinioL : septet monstrueux regroupant sur scène le quatuor Ni et le trio lyonnais des indescriptibles PoiL. Il joue également de la basse sur les deux premiers albums du groupe de rock progressif Scherzoo du compositeur lyonnais François Thollot. On le retrouve à l’initiative de projets d’enregistrements d’improvisations collectives comme Djihâd, produit par le label lyonnais Dur et Doux.

En 2019, peu de temps après la sortie de Pantophobie (quatrième album de Ni), il se concentre sur la réalisation d’un projet solo. Délaissant la musique amplifiée pour la guitare classique, le disque comporte quatre pièces aux titres énigmatiques composées à même l’instrument. En parallèle, il se consacre à l’écriture d’un recueil de poésie surréalistes et c’est de ce va-et-vient entre l’écriture et la musique que lui vient l’idée du titre de l’album, Les contes de nulle part. Ils nous racontent des histoires perdues entre les mondes, tandis que l’émotion nous jaillit des cordes. Influencé par de nombreux compositeurs de la musique post romantique ou contemporaine comme Erik Satie, Debussy, Leo Brouwer, Roland Dyens ou encore d’artistes plus pop comme Robbie Basho. Les contes de nulle part sont à nos oreilles aussi mystérieux et colorés que le serait une peinture surréaliste à nos yeux.

Anthony Béard  |  guitare

 

Discographie

Sorry, no events were found.
Concerts passés

2022

22.10  Bar Du Zoo À La Baraque (LOUVAIN-LA-NEUVE – BE)
16.10 Le Bellenaert Café (DUNKERQUE – FR)
15.10 Le Caf&Diskaire (LILLE – FR)
23.02 Lieu Secret (SAINT-AMANT-ROCHE-SAVYNE – FR)
21.02 Bistrot Culture (AINAY-LE-CHÂTEAU – FR)
20.02 La Fée Verte (RENNES – FR)
17.02 House Show (CAEN – FR)
15.02 CCL (LILLE – FR)
10.02 Café De La Tannerie (BOURG-EN-BRESSE – FR)
05.02 Chez Oscaar (MARLY – FR)

2021

10.06 Le Périscope (LYON – FR) – Mange Ferraille + Anthony Béard

Dur & Doux | Février 2022

Dur & Doux | February 2022 duretdoux.com 05.02 | Anthony Béard | FLAC - Fédération Locale Alternative Culturelle (MARLY – FR) 10.02 | Anthony Béard | Café de La Tannerie (BOURG-EN-BRESSE – FR) 15.02 | Anthony Béard | CCL (LILLE – FR) 16.02 | Anthony Béard | Le Cri...

Share This